Nous avons passé les frontières à Sarnia en 2 minutes; avis aux personnes qui s’inquiètent. Donc mes belles pêches de l’Ontario et ma laitue de la Terre ferme sont toujours au frigo. Cléo reçoit plus de câlins en une journée qu’en un mois au Québec. Elle nage de bonheur, et moi aussi finalement.

Après un repos à Lansing, nous voici à Chicago.

Parler de Chicago quand on y a marché deux heures serait un peu prétentieux. Je me suis contentée de longer les 2 rues qui sont en lien avec la Route : Adams et Jackson. Sur celle-ci, je ne pouvais manquer le fameux Lou Mitchell`s, où tous prennent un repas graisseux avant la grande aventure. Il fut un temps où les Harley pavanaient en grand nombre en devanture. Aujourd’hui, c’est la file d’attente des papis et des mamies surtout, une paire de cyclistes, et une seule moto. Cléo est une bonne excuse pour me contenter d’une photo et me faire une bonne salade dans Gontran. Je vous laisse quand même 2 autres photos qui parlent d’elles-mêmes.

Hummmm, 2 pouces hein?
Hummmm, 2 pouces hein?
Tiens donc!
Tiens donc!

En sortant de Chicago par la I-55, je me rends à Joliet, première étape de la Route. Je suis tellement contente de quitter les autoroutes! Elle devrait son nom à Louis Joliet parce qu’il trappait dans ce coin au 17e siècle. C’est à la vieille prison de Joliet qu’ils ont tourné la série Prison break.
C’est triste, la photo ne rend pas bien ce gros pont vert qu’on n’emprunte que pour le « kik », car il ne mène plus à la Route. Je l’ai photographié en roulant… On ne peut le traverser à pied tant il est étroit, mais c’est de l’intérieur que la structure est la plus intéressante : de grandes demi-roues qui permettaient peut-être d’ouvrir ou de lever le pont pour laisser passer les bateaux, sinon à quoi servaient-elles? Si quelqu’un a la réponse…

Et c’est le coup d’envoi des bizarreries.

Puis, Mamie en cavale se retrouve dans un corps épuisé parce qu’elle lui en a trop demandé (comme toujours, elle ne se dompte pas). Donc, à Joliet Illinois, repos plus long que quelques minutes dans une aire de service. D’autant que j’ai acheté un téléphone, un routeur mobile et je dois tout installer ça. Pas simple surtout en raison des explications en anglais, mais je suis enfin prête pour le grand tour. Je suis au camping Tameling sur la route 129 pour 3 nuits. Les vacanciers ici sont des gens pauvres qui se paient un beau coin de verdure à peu de frais, et qui sont très gentils. Ils m’approchent timidement : ils voient bien que je ne suis pas vraiment une des leurs, à taper tout le temps sur l’ordi ou l’IPod.  Je ressens un peu de gêne. Rien de glamour donc; et ce qui n’est pas pour me déplaire : 15$ la nuit, électricité et eau potable fournies!

Le terrain est un labyrinthe de chemins. Les roulottes se sont glissées dans des recoins tranquilles. Pas bête.
Le terrain est un labyrinthe de chemins. Les roulottes se sont glissées dans des recoins tranquilles. Pas bête.

 
Si vous désirez parcourir la Route, je déconseille l’Atlas. Plus de la moitié sur la Californie, rien sur les raccords entre les tronçons de la Route. Il y a beaucoup de sites Internet sur le sujet, et moi j’apprécie le Petit futé (en numérique) et le beau lire abondamment illustré, Éternelle Route 66, quand je ne suis pas branchée.

Voici un lien intéressant si on chercher pour dormir des endroits à 10$ ou gratuits. Le site n’est pas tout à fait à jour, mais  c’est une bonne aide. http://www.freecampgrounds.com/ Il  y a aussi le forum de VRcamping et de FQCC.

Je me procurerai un routeur qui me permettra de vous bâtir de beaux articles.

Je cherche un endroit où nous reposer pendant 2 jours près du lac Michigan, n’ayant pas pu profiter assez des autres Grands lacs.  Bisous
En attendant voici le début de notre parcours USA:

et la Route 66 en entier.

La Route 66
La Route 66

19 thoughts

  1. Je suis « tombée » par hasard sur votre blogue sur Terre-Neuve: quel délice! et je nous suis actuellement dans votre cavale sur la route 66. Bravo, vous inspirez fortement la mamie que je suis…

    J’aime

  2. Plus reposée et prête à repartir Francine.
    Ton blog sur ton voyage à Terre-Neuve fut très intéressant à lire.
    Merci de nous faire voyager en te lisant.

    J’aime

  3. Là, on te sent vraiment dans ton élément. C’est parti mon kiki Je te vois très bien sympathiser avec les gens dans le terrain de camping. Tous tes petits pépins me font bien rire et font partie, bien sûr, de l’aventure.

    J’aime

  4. C’est drôle,j’ai vu le Lou Mitchell’s à la télé il y a quelques semaines et c’était les mêmes commentaires.
    Combien de jours à Chicago?
    Suzel

    J’aime

    1. Ben, Su, je n’y ai été que deux heures! Les grosses villes, c’est pas notre truc à Cléo et à moi. C’est pour ça que je n’en parle pas beaucoup. En tout cas, je suis contente de voir que je ne suis pas la seule dans mes observations.

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s