Faut pas s’inquiéter, hein? Notre histoire religieuse est partout à Montréal et au Québec entier, même si l’Assemblée nationale n’affichera plus de crucifix. Voyez notre Oratoire qui trône sur l’ouest de la ville:

Imposant saint Joseph

Je vous le dis tout de suite: je n’ai pu me promener au chemin de croix à l’extérieur: il est fermé pour l’hiver. Snif!

Non, je ne les ai pas montées à genou. Mais lentement, très lentement, même… La mortification, très peu pour Mamie en cavale, qui aime le bonheur.

En tout cas, à grimper toutes ces marches,  il devait avoir de belles jambes, le Frère André.

Belles courbes.
Douces rondeurs.

Début de la construction: 1924; inauguration: 1955! Je l’ai revisité dans le désordre, vous me pardonnerez. J’aime bien errer.

La première cloche:

La basilique du Frère André au 6e étage. En haut de l’autel (j’allais écrire hôtel :-P), il y a le deuxième dôme, le premier étant celui qu’on voit de l’extérieur. Ce dôme mesure 26 mètres de diamètre à l’intérieur.

L’orgue est dans une niche; il a été construit exprès pour cet endroit où l’acoustique posait un problème, le dôme de la niche absorbant le son.  Deux ans pour la fabrication, six mois pour l’installation.

Des chiffres impressionnants: «5811 tuyaux répartis en 78 jeux forment 6 sections… 5 claviers et un pédalier» pour la console. Le plus long tuyau mesure -tenez-vous bien- 32 pieds!

Les vitraux sont l’œuvre d’un Québécois, Marius Plamondon.

Le dôme extérieur s’élève à 155 mètres au-dessus du niveau de la rue. Plus haut que Notre-Dame de Paris!  Il n’était pas terminé quand, en 1937, le Frère André est décédé. (photo du niveau 3 seulement, alors imaginez…)

IMG_1399

Retour à l’intérieur pour trouver le bureau où le Frère André recevait les visiteurs et les pèlerins. Pas de photos de son cœur: un peu morbide au gout de Mamie en cavale. De toute façon  il est à peine visible derrière une fenêtre grillagée.

La chapelle votive, au premier étage. On ne ramasse plus de béquilles, rassurez-vous. Mais on garde celles qui ont fait l’objet de miracle… enfin, si on y croit. Il y a pas mal de lots comme celui-ci:

IMG_1423

Et de chaque côté de ces lots, les 10000 lampions. Un lampion n’est jamais éteint; il n’est que déplacé. Par moment, à Noël et le 19 mars (fête de saint Joseph) par exemple, tous sont allumés. Que l’on soit croyant ou non, le lampadaire central est impressionnant:

IMG_1426
La tête dans le nuage… ou au ciel

Marie, reléguée à l’arrière dans la crypte:

Un des bas-reliefs illustrant une des huit fonctions de saint Joseph, ici gardien de la famille: IMG_1429J’ai choisi celui-là en clin d’œil à mes enfants; nous y étions en 1984, nous tenant par la main…

Retour dehors, le soir tombant, au vent froid d’automne. Le carillon, un des plus imposant en Amérique du Nord. Les cloches ont été fondues en France. Elles pèsent ensemble 10900 kg. D’abord destinées à la tour Eiffel, elles sont arrivées à l’Oratoire grâce à des dons. Je n’ose imaginer ce qu’elles valent. La carilloniste Andrée-Anne Doane donne des concerts toute l’année.

L’arrêt vaut la peine si vous n’y êtes jamais allé, ou s’il y a longtemps, comme moi. Je vous laisse sur quelques mots d’une prière cueillie dans la crypte-église (pas de photo par respect pour les personnes qui s’y recueillaient). Ces mots, me semble-t-il, ne relèvent d’aucune religion, ou de toutes.

Je la destine à tous les parents: (on s’adresse ici à saint Joseph, mais ce peut être à qui vous voulez, y compris à vous-même)

«Apprends-moi à le connaître et à l’accepter humainement, avec toutes ses qualités et ses talents, mais avec ses misères aussi, et ses faiblesses. Rends-moi apte à l’aimer si pleinement que fleurissent en lui confiance et générosité, tendresse, force, fidélité, qu’il puisse cultiver du bonheur et le partager. […] Aide-moi à le laisser suivre sa route librement…»

8 thoughts

  1. allo, merci, ca fais longtemps que je ne suis pas allé là, J’aime cet endroit, lorsque j’ai la chance de voyager ou me promener, je visite toujours les cimetières, les églises etc,,, je me permet de copier la prière, elle va si bien a pratiquer avec les gens qui nous entoures.

    J’aime

  2. Ah! Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es….
    Je blague!
    Super intéressant, comme un mini-reportage!
    Tu me donnes le goût d’y aller à nouveau… Après des lunes!
    Xxx
    Pierrot

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s