La cité de Maisonneuve, qui fêtait son 125e anniversaire en 2008, a déjà été le cinquième centre industriel en importance au Canada. En fait, ceux qui l’ont bâtie rêvaient d’en faire le «Westmount des francophones». Pour en savoir plus, voici deux articles du Devoir de 2008 (1), très agréables à lire(2).
Maisonneuve doit en partie son essor à Thomas Dufresne et son épouse Victoire Du Sault, fondateurs de la manufacture familiale de chaussures. Victoire est une femme moderne : une des premières femmes à exercer le métier de cordonnier au Québec. Elle a gagné des prix à l’étranger et exporté jusqu’en Égypte. Le livre La cordonnière de Pauline Gill lui a été consacré. Leur usine ouvre sur Ontario au coin de Desjardins (photo empruntée au site de la Ville de Montréal):

remplacée par des boutiques sans intérêt pictural
remplacée par des boutiques sans intérêt pictural

Si une ville devient capitale de la chaussure, vous vous doutez qu’elle regroupe plusieurs usines. Je ne vous parlerez que d’une en particulier : la United Shoe Machinery Company of Canada, communément appelée la USMC, une entreprise américaine de machinerie utilisée dans les fabriques de chaussures, entreprise aux pratiques douteuses comme vous pourrez le lire ici, vers la fin de la page. Elle est située à l’angle des rues Bennett et Pierre de Coubertin. Oscar Dufresne, fils de Thomas et Victoire, alors conseiller municipal, octroie à cette usine une exemption de taxes pendant… 20 ans!
En 1989, l’usine se transforme en condos et est intégrée au Cours de Coubertin. Ce qui m’a surtout intéressée dans cette histoire, c’est le fait qu’ils aient respecté la structure (conservée intégralement) et l’architecture de l’époque dans la rénovation de ces bâtiments : large fenestration, aménagements spacieux, plafond de 12 pieds, planchers armés de 18 po d’épaisseur à certains endroits:

arrière et détails:

USMC.jpg

vieilles dalles de bétons dans les passages souterrains. D’ailleurs, le magnifique travail des architectes a été souligné par leur Ordre; ils ont reçu de nombreux prix d’excellence.

dalles souterraines

Derrière l’édifice s’élève toujours leur cheminée:

cheminée USMC
On reconnait l’héritage des Dufresne, parents et fils : Oscar (président de l’usine familiale), Marius (architecte et ingénieur). Mais leur folie des grandeurs a aussi été la perte de la cité de Maisonneuve. C’est lourdement endettée que Maisonneuve se joindra à Montréal en 1918, avec ses 30 000 résidants. Je fais ça court pour pas vous saouler; de toute façon les fans d’histoire peuvent se rabattre sur les sites du Devoir mentionnés au début de l’article.
On leur doit quand même, en plus du boulevard Pie-IX et autres,  le marché Maisonneuve qui rappelle le style Second Empire; remarquez sa coupole centrale: colonnes, frontons et arcs:

Marché Maisonneuve

La sculpture de Alfred Laliberté La Fermière:

J’y trouve tout ce dont j’ai besoin, sauf une SAQ. Désolée, je ne bois pas d’eau avec le crabe.

Marché

L’avenue Morgan s’étend en face du marché, artère importante à l’époque des Dufresne et Ninchéri (si vous avez oublié, voyez le blogue précédent). On y trouve entre autre 2 écoles (une garçon, l’autre fille, devenues une école primaire et une secondaire), mais surtout le Bain public, inauguré en 1916. Marius en a élaboré les plans. Ç’a coûté une fortune à la jeune ville de Maisonneuve, mais c’est magnifique:

Bain public Maisonneuve
reproduction de la station centrale de train de New-York

Vraiment fan de Laliberté, Marius. Remarquez, je le comprends…

Les petits baigneurs de Alfred Laliberté
Les petits baigneurs

L’avenue Morgan prend fin au parc du même nom:

Le parc Morgan
Le parc Morgan

En tournant les talons, on est en face l’actuel théâtre Denise-Pelletier, bien connu des Montréalais:

Théâtre Denyse Pelletier

À son flanc gauche, une installation toute moderne qui se marie admirablement bien:

Lettrine

Avez-vous réussi à lire le texte?

Étirons-nous vers la rue Adam, avec ses maisons en pierre taillées, les riches demeures de l’époque.

Larges galeries en bois couvertes et décorées de frontons, bien entretenus par les nouveaux propriétaires.

Et les belles, sur Létourneux, tout en fioritures, elles aussi bien entretenues (vous en avez vu les détails dans la photo vedette):

 

J’aurais poursuivi du côté des maisonnettes de la rue Saint-Clément (Viauville), bâties pour les soldats. Aujourd’hui, on se les arrache. Mais je vous les laisse voir sur la vidéo de ma Grande, qui résume le parcours des 2 articles et termine sur ces charmantes maisonnettes.

10 thoughts

  1. D’autres découvertes. Quel plaisir ce matin.

    En passant, pour votre information : je vous signale que l’Éducation 3e âge du Collège Maisonneuve « ouvrira ses portes » le mardi 26 mai. On y présentera les grandes lignes du programme de l’année prochaine (conférences, cours, etc) et il y aura une fête ouverte à tous pour célébrer leur 40e anniversaire. À partir de 11 h, une exposition de calligraphie chinoise, ouverture des inscriptions à midi, et présentation des cours et activités à 13 h 30 ( je donnerai un cours sur l’histoire de l’écriture à l’automne ). Pour information 514-254-7131 poste 4942. Voir aussi le programme de 2014-2015, pour vous donner une idée de quoi il s’agit ; http://www.cmaisonneuve.qc.ca/campus-installations/activites-sportives-artistiques-culturelles/retraites-preretraites/.

    J’aime

  2. En ce qui concerne la SAQ,tu n’as qu’à faire quelques pas de plus et tu la trouves sur Ontario à l’ouest de PieX. »On trouve de tout ici même des amis »!!!
    J’aime le choix de tes photos et le lien vers Le Devoir.Belle façon de faire connaitre ce quartier

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s