L’arrivée à Dawson est sympathique : à gauche le fleuve Yukon,

Le fleuve Yukon, Cléo s'y ébroue sous la Old Laughing Lady
Le fleuve Yukon, Cléo s’y ébroue sous la Old Laughing Lady

à droite la Main et son style western qui ne surprend personne.

et on ravale la façade!
et on ravale la façade!

Ici, on nous gave de la «sourdough» et de la «gold rush». La majorité des commerces incluent un de ces mots dans leur nom. Celui qui le mérite bien est la boulangerie. Le pain et les brioches que j’y ai achetés étaient délicieux. Le goût un peu suret, donc moins sucré, leur vient du levain naturel qu’ils utilisent.  (Clin d’oeil à Johanne G. la connaisseure.)
Village de 2000 habitants, il y a 10 mille personnes l’été. Pas que des touristes; des gens viennent de partout pour y travailler. J’en ai rencontré une qui venait de Cuba. Les touristes arrivent en caravane, comme moi, quelques uns à vélo (je les admire), d’autres par bus nolisé. Ces derniers sont logés dans des hôtels et B&B bien alignés. Ces photos sont des classiques : vous les verrez dans tous les dépliants touristiques. La dame qui salue quelques km avant notre arrivée, la série d’accommodations, et l’église St-Andrews de 1901.  J’aurais pu suivre le trajet des chercheurs d’or et faire les 14 km pour aller au dredge no 4 pour une photo ou deux de vieilles machineries, visiter de vieux claims, parcourir les musées. Mais je dois faire des choix : le temps qui s’écoule me le commande. La nature ou l’histoire. Je suis davantage femme de nature. Désolée pour les personnes qui souhaiteraient plus d’histoire. Quand même, j’en fais des photos :

Le vieux théâtre, spectacles d'époque avec costumes.
Le vieux théâtre, spectacles d’époque avec costumes.
Centre culturel
le Centre culturel
Temple maçonique
Le Temple maçonnique

Et le coin de Jack London pour les amoureuses et les amoureux (comme moi) de Croc blanc.

Le monde de Jack London
Le monde de Jack London

Voici deux maisons, une cossue (elles sont rares) et deux très colorées. Dawson  maisonsLe moins classique.  DawsonCity Il parait qu’il manque de logement à Dawson. Les vieilles cabanes servent donc encore.  CabanesJ’ai vu pire mais n’ai pas osé prendre une photo.

Ici c’est l’ingéniosité qui me fascine :  Les deux couleurs du fleuve (photo du haut) lui viennent de sa rencontre avec le Klondike qui s’y jette pour s’acheminer ensemble vers le Pacifique. La moitié blanchâtre est due à la cendre volcanique que le Klondike charrie depuis les montages.

Avant de quitter Dawson, je dois celle-ci à ma gentille compagne, si patiente.  La suite sur Top of the world nécessite un trop long récit. Je vous en ferai un article bientôt. Trop fatiguée, je me terre ici à Gakona pour refaire mes forces. Et comme j’y suis seule, le signal Internet est parfait. À+ donc et bisous à vous tous, mes fidèles. Votre présence me réconforte. Je n’ai pas encore cette attitude du sage pour qui l’instant est complet en lui-même et qui donc, n’a besoin de personne.

25 thoughts

  1. Je reprends ma lecture seulement aujourd’hui, mais j’avais hâte de voir où tu en étais. La petite maison au toit végétal m’a vraiment saisie. Et la tente alors! Tes yeux et ta sensibilité vont chercher le détail intéressant, la couleur, la végétation; on reconnait bien tes intérêts et on se sent vraiment avec toi. Prends le temps de bien te reposer avant de prendre la route du retour. Est-ce que ça coute cher l’épicerie là-bas? Moi, je pars demain reconduire les gars dans Charlevoix. Après: je campe.

    J’aime

  2. Bien heureux de te suivre dans ton road trip la Francine! Quelle belle expérience de vie que de faire ainsi son Canada d’un océan à l’autre, même si ça se fait en 2 temps et 3 mouvements… Bonne route et sois prudente!

    J’aime

  3. C’est vraiment le Far West!
    Fascinant ces petites cabanes. J’imagine que c’est seulement pour l’été? Je n’ose croire que des gens habitent là-dedans l’hiver!
    Je n’ai jamais eu de chiens, seulement que des chats mais j’avoue que cette brave Cléo a l’air très gentille. C’est sûrement très réconfortant de l’avoir près de soi.
    Reprenez des forces car je trouve que c’est vraiment tout un périple que le vôtre! Combien de km à date?

    J’aime

  4. Bonjour à toi Francine, encore une belle suite à ton périple et aussi de belles photos c’est endroit assez particulier, mais ce que j’aime le plus à ton histoire est ce petit passage ou que tu dit  » votre présence me réconforte », ça me fait un grand plaisir de t’accompagner à ton aventure, mais je vais devoir te quitté vers le 24 juillet car nous aussi on prépare nos bagages pour une aventure.
    Vers quel route que tu reviens pour le retour peut-être qu’on va ce rencontrer quelque part?
    À bientôt!
    Lucie

    J’aime

    1. J’ai bien fait de lire ton 2e commentaire. Oui, la ClaudeL débrouillarde, suis à Gakona RVPark. Prochain article sur La top et la Tailor.(côté Alaska). C’était trop long à ajouter à Dawson. Attends de voir ce que j’ai à en dire! Mais quand arrives-tu?

      J’aime

  5. mais que tes petits reportages si vivants sont agreables !!j’adore !!ils me donnent le sourire des le matin !!!merci !!!bonne route !!et j’admire aussi ta belle cléo !!j’ai eu une chienne dans ce genre il y a des annees et depuis je n’ai jamais pu en reprendre d’autres ..j’ai mes chats que j’adore mais personne n’a remplacé ma douce » Sushi « …elles sont si attachantes ..si intelligentes !!!à bientot !!!

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s