Voici la finale des papillons. Pour voir la première partie, c’est par ici.

Un dernier mot sur les monarques. Peut-être le saviez-vous, mais c’est une découverte pour moi: la chenille du monarque se nourrit de l’asclépiade; les substances toxiques de ses feuilles le rendent indigeste aux prédateurs.  La nature, toujours surprenante! IMG_7021

Je ne suis pas toujours certaine du nom des papillons que je vous présente. Je regarde et compare… sur Internet, sur le dépliant du Jardin botanique… parfois il y a des subtilités, parfois trois se ressemblent, le mien n’est jamais identique à une photo… Mais le greta, c’est pas difficile avec ses ailes de verre. D’ailleurs, on l’appelle aussi «papillon de verre». img_6655

Facile lui aussi: la grande piéride disparate.             IMG_6989

Le porte-queue écarlate, agréable à photographier: (celui de gauche: no lo sé)IMG_6993

les dards bien enfoncés…  ce n’est pas un photographe qui le fera partir.                IMG_6994

Dark Vador!                                                                         IMG_7031

Aisément repérable, le chrysope rouge:

IMG_6659

Soufré géant ou émigrant??? Un de vous saura sans doute me le dire. IMG_7003

Celui-ci, je crois qu’il fait partie de la famille des bolinas.  Ce sont ses tâches violacées sur l’arrière de l’aile (de l’ultra-violet pour attirer les femelles) qui me le fait penser. IMG_7017

Pour terminer, un papillon de nuit. Saturnie??? Peut-être. Mais moins de papillons de nuit cette année. IMG_7014

Il y en a tellement d’autres sortes! C’est un univers immense, que celui des papillons. Avec eux, je vous souhaite de très Joyeuses Pâques, mes fidèles. En famille ou entre amis, soyez heureux: le printemps est à nos portes.

18 thoughts

  1. Bonjour Francine,
    Magnifique collections de spécimen! Une visite qui fait rêver! Je ne savais pas pour l’asclépiade, la nature trouve toujours moyen de se défendre naturellement.
    Joyeuses Pâques, ma chère!

    J’aime

  2. Magnifique … j’ai ouvert ton blog en écoutant une musique que j’aime, le canon de Pachelbel, puis je découvre tes papillons, je peux te dire que les deux ensemble m’ont procuré de grands frissons.
    Ils sont tellement beaux ces papillons, les noirs, rouges … Merci pour tes somptueux et parfaits clichés. Quel beau moment d’émotion.
    Joyeuses fêtes de Pâques et gros bisous
    Annick

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s