Un autre village qui s’étire le long du fleuve… Saint-Joseph-de-la-Rive était ma destination principale, même si je n’y dormais pas. D’abord, pour le vernissage d’une expo de gravures à la Papeterie Saint-Gilles, expo à laquelle participait ma sœur  Michèle Campeau. Seul musée du papier au Québec, cette papeterie est menacée de fermeture, ce qui me chagrine.

Je profitais de cette escapade pour revoir ce petit paradis où j’allais à l’époque de ma trentaine; et même si je l’ai peu fréquenté, les moments que j’y ai passés restent gravés dans ma mémoire pourtant trop souvent défaillante.
J’ai donc fait peu de photos; j’ai marché le long du fleuve, cherchant des repères (en ai trouvé quelques-uns), laissant mes pensées aller d’un souvenir à l’autre, m’imprégner de l’air marin et de la vue de mon si cher fleuve.

La pente qui y mène a été considérablement adoucie; en plein milieu de la descente, une halte invite à admirer la si belle Isle-aux-Coudres:IMG_8778

IMG_8783                    En tournant le dos au fleuve, on aperçoit le petit village Les Éboulements. IMG_8782

Et en bas, à marée basse…       IMG_8785 IMG_8790 IMG_8791 IMG_8797

 

14 thoughts

  1. Ils sont splendides ces paysages, tu prends vraiment de très très belles photos. L’automne fait ses premiers pas ici, avec pluie et vent … l’été passe trop vite, mais les couleurs sont attendues, surtout chez toi.
    Merci pour ta visite chez moi et gros bisous
    Annick

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s