23 thoughts

  1. Dans cette nature extraordinairement belle, de voir d’aussi près ces animaux c’est fantastique. Si la chasse hélas risque de les faire disparaître, au moins leur auras-tu rendu hommage en les immortalisant.
    Merci et bravo pour ces photos
    Gros bisous

    J’aime

    1. ce troupeau vit vit sur cette ile (devenue parc) depuis longtemps. Nous ne les nourrissons pas, ne les chassons pas… si bien qu’ils sont habitués aux humains et ne les craignent pas. Sauf s’il y a des petits: alors ils s’éloignent. Avec la maman et les petits j’avais mon zoom à 200. Mais avec le solitaire, je n’avais qu’un simple 18-55. Nous marchions côte à côte, à environ 2 m de distance. C’était un moment fabuleux pour moi. Je lui parlais doucement, il me regardait et repartait… Un pur bonheur.

      Aimé par 1 personne

      1. Merci de ces explications 😀
        C’est formidable cette approche.
        J’ai eu avec des cygnes (les parents et les petits qui avaient presque un an) une approche similaire. Je les photographiais en m’approchant à petits pas. Puis me suis accroupie près d’eux, ils n’ont pas bougé et se trouvaient à moins d’1 mètre de moi. les parents me laissaient faire.
        Un moment exceptionnel comme tu l’as vécu toi.
        les photos sont ici : https://yoshimiparis.wordpress.com/2014/06/11/721365-lac-du-bois-de-vincennes-jeunes-cygne-premices-des-premiers-vols/

        J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s