(cliquez sur le premier cercle pour voir les photos.)

 

C’est loin, mais ça vaut la peine. Je m’y suis rendue par le traversier de Matane-Godbout, pour éviter d’être aimantée par la séduisante région de Charlevoix ou celle de la Haute-Côte-Nord.

En arrivant à Godbout, je plongeais plus près de mon but. J’avais déjà vu les Manic et autres; j’ai donc concentré mon plaisir le long du fleuve. Pour vraiment apprécier,je n’ai pas hésité à quitter la 138 et à emprunter les petites routes, les sentiers même. Pays de larges rivières, de petits hameaux de 300-600 habitants, des autochtones aussi… j’en garde une douceur dans le cœur, un calme dans l’âme et des splendeurs dans ma mémoire.

2 thoughts

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s